lacer


lacer

lacer [ lase ] v. tr. <conjug. : 3>
XIIIe; lacier 1080; lat. laqueare
1Attacher (deux choses, deux éléments d'une chose) avec un lacet. attacher, lier. Lacer ses souliers. Pronom. (Pass.) Corselet qui se lace par-devant; lacé devant.
2Mar. Lacer un filet, en faire les mailles. ⇒ mailler.
⊗ CONTR. Délacer. ⊗ HOM. poss. Lasser; lacèrent :lacèrent (lacérer).

lacer verbe transitif (latin laqueare, de laqueus, nœud) Assujettir, attacher en serrant et en nouant un lacet : Lacer une chaussure. Synonyme de transfiler. Assembler au moyen de lacets de cartons destinés à la commande des mécaniques Jacquard et des mécaniques d'armures. ● lacer (difficultés) verbe transitif (latin laqueare, de laqueus, nœud) Conjugaison Le c devient ç devant o et a : je lace, nous laçons ; il laça. ● lacer (expressions) verbe transitif (latin laqueare, de laqueus, nœud) Lacer un filet, en faire des mailles. ● lacer (homonymes) verbe transitif (latin laqueare, de laqueus, nœud) lasser verbelacer (synonymes) verbe transitif (latin laqueare, de laqueus, nœud)
Synonymes :

lacer
v. tr. Fermer, serrer, assujettir au moyen d'un lacet. Lacer ses chaussures.

⇒LACER, verbe trans.
A. — 1. Attacher les deux parties d'un objet (généralement un vêtement, une chaussure) au moyen d'un lacet qui passe alternativement de l'une à l'autre. Sa voile était de toile; les lés n'en étaient point cousus, mais lacés dans le sens de la longueur (Voy. La Pérouse, t. 3, 1797, p. 2). Il laçait ses souliers, assis à son ordinaire, sur la dernière marche de l'escalier (PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p. 187) :
Elle, serrée dans un corset qu'elle ne laçait qu'une fois par semaine, s'en allait droite, la taille étranglée, les épaules larges, les hanches saillantes, en se dandinant un peu.
MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Martine, 1883, p. 110.
Emploi pronom. passif. Un corset, un cache-corset, et un pantalon vareuse qui se lacent ou se boutonnent par derrière (GIRAUDOUX, Folle, 1944, I, p. 69).
En partic., vx. Lacer une femme. Lui lacer son corset. Se faire lacer. Te lacer! Te voir aller et venir dès l'aube en chemise, mirant ton front jeune à ton vieux miroir! (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 338). M. Gros, ce bon curé par qui Mme de Warens quelquefois, se faisait lacer, lui rendit son jeune pensionnaire (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1948, p. 53).
Emploi pronom. réfl. Elle se laça droit, sans passer d'œillets (BALZAC, E. Grandet, 1834, p. 79).
Part. passé en emploi adj. Qui se ferme au moyen d'un lacet. Corsage lacé dans le dos. Il me dégoûtait trop, avec ses bottes lacées et ses gants paille (DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p. 262).
2. MAR., vieilli. Lacer (une bonnette, une voile). Synon. transfiler. On lace une bonnette à la basse voile quand il fait beau temps et qu'il vente très peu (JAL1).
B. — Rare, littér.
1. Serrer étroitement. Synon. enlacer. Le haubert (...) lace Sa poitrine lasse (MORÉAS, Pèlerin pass., 1891, p. 31).
Emploi pronom. réciproque. Synon. s'enlacer, s'entrelacer. Ses cent lianes se lacent, s'entremêlent, se nouent, se nattent en une sorte de câble difforme et tortu (CLAUDEL, Connaiss. Est, 1907, p. 77).
Part. passé en emploi adj. Ces paraphes compliqués, lacés, relacés, de la prétention bourgeoise (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 146).
2. [Constr. avec un compl. prép. locatif] Attacher étroitement. Ils s'embrassaient en se laçant les bras autour des épaules (HUYSMANS, Sœurs Vatard, 1879, p. 197).
Au fig. Les ravissements qui les laçaient jadis l'un à l'autre (HUYSMANS, Sœurs Vatard, 1879p. 272).
C. — Lacer (un filet). Synon. mailler. (Dict. XIXe et XXe s.).
REM. Lacé, subst. masc. Entrelacement de petits grains de verre servant à orner les lustres. (Dict. XIXe et XXe s.).
Prononc. et Orth. : [lase], (il) lace [la:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Homon. lasser. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « attacher à l'aide de lacets » (Roland, éd. J. Bédier, 2989 : lacet son helme; 1042 : Helmes laciez); 1176-84 d'une femme soi lacier (GAUTIER D'ARRAS, Ille et Galeron, 3093 ds T.-L.); spéc. mar. 1687 lasser [une voile] (DESROCHES, Dict. des termes de marine ds JAL1); 2. 1155 « enlacer, joindre » lacier les mains (WACE, Brut, 1122 ds T.-L.); spéc. 1530 lasser « couvrir la femelle (en parlant du chien) » (PALSGR., p. 612 a); 3. ca 1180 « constituer un filet avec des lacets » (MARIE DE FRANCE, Fables, 17, 7 ds T.-L. : Del lin puet hum la rei lacier, Dunt hum les [oisels] puet tuz damagier). Du lat. laqueare, « lier, garrotter; enlacer, enserrer ». Fréq. abs. littér. : 41.
DÉR. 1. Lacerie, subst. fém. Vannerie. Fin tissu de paille ou d'osier. Le corps d'une corbeille est généralement fait de lacerie (HAVARD t. 3 1889). [], [la-]. Pt ROB. lasserie (var.). 1re attest. 1765 lasserie « ouvrages les plus beaux et les plus fins des vanniers » (Encyclop., s.v.); de lacer; suff. -erie. 2. Laceur, -euse, subst. Ouvrier, ouvrière qui confectionne des filets. Synon. mailleur. (Dict. XIXe et XXe s.). [], fém. [-ø:z]. 1re attest. 1260 « personne qui exécute des ouvrages de maille, de filet » (E. BOILEAU, Métiers, 78 ds T.-L.); de lacer, suff. -eur2; cf. en 1226 le subst. fém. laciere (GDF.), suff. -ière.

lacer [lase] v. tr. [CONJUG. placer.]
ÉTYM. XIIIe; lacier, 1080, Chanson de Roland, lat. laqueare « lier, garrotter », de laqueus « nœud coulant, piège, lien ». → Lacs.
1 Attacher (deux choses, deux éléments d'une chose) avec un lacet. Attacher, lier. || Lacer ses souliers. || Aider une femme à lacer son corset.
1 (…) les Lombards, les Toscans même prirent les modes des Français. Ces modes étaient extravagantes : c'était un corps (corset) qu'on laçait par-derrière, comme aujourd'hui ceux des filles (…)
Voltaire, Essai sur les mœurs, LXXXII.
(Anciennt). Par ext. (vx). || Lacer une femme, lui lacer son corset. || Elle se faisait lacer par sa bonne.
2 (…) Valérie, debout devant la cheminée, où brûlait une falourde, se faisait lacer par Wenceslas.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 494.
Passif et p. p. || Ce vêtement est lacé devant.Escrimeuse lacée dans un gilet (cit. 5) d'armes.
3 (…) cette taille était prise (c'est le mot, tant elle était lacée !) dans le corselet luisant d'un spencer de soie (…)
Barbey d'Aurevilly, les Diaboliques, « Le rideau cramoisi ».
2 Mar. anc. || Lacer une bonnette, la joindre à une voile principale à l'aide d'un lacet.Techn. || Lacer un filet, en faire les mailles. Mailler. || Alène à lacer, de bourrelier.
3 (1530). Fig. (Techn.). Couvrir la femelle, en parlant du chien.
——————
se lacer v. pron.
|| Souliers qui se lacent difficilement.(Réfl.; sujet n. de personne). Vx. || Elle se laçait très serré : elle laçait son corset très serré.
——————
lacé, ée p. p. adj.
Voir ci-dessus à l'article.
CONTR. Délacer.
DÉR. Laçage, lacé, lacement, lacerie, laceur, lacis, laçure.
COMP. Délacer, enlacer, entrelacer.
HOM. Lacé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lacer — Lacer. v. a. Serrer avec un lacet. Lacer un corps. cette femme s est lacée elle mesme. elle n est pas lacée droit. elle est lacée de travers. On dit, Lacer du ruban, Quand on le passe plusieurs fois par ornement au bord d un habit d une robe &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • LACER — dicitur Asconio Verr 2. amputatis a corpore sensuum membris, h. e. auribus oculisve. Et quidem quos e medio sustulissent olim, eos hoc modo lacerare, Graece ἀκρωτηριάζειν, ne a manibus illorum infestarentur, solebant. Harpocration, Οἱ λυμαινό… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • lacer — (la sé ; quelques uns, à tort, prononcent lâ sé, et confondent ce verbe avec lasser ; le c prend une cédille devant a et o : laçant, laçons) v. a. 1°   Serrer avec un lacet. Lacer un corset, un bas de peau. Lacer une femme. Se faire lacer.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LACER — v. a. Serrer avec un lacet. Lacer un corps, un corset, un bas de peau. Lacer une femme. On ne l a pas lacée droit. On l emploie aussi avec le pronom personnel. Cette femme s est lacée elle même.   En termes de Marine, Lacer la voile, Attacher à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LACER — v. tr. Serrer avec un lacet. Lacer une guêtre, une bottine. Des brodequins lacés. Lacer un corset. Par extension, Lacer une femme. Cette femme se lace elle même …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Lacer — Recorded as Lace, Laise, Lacer, Laisire, and possibly others, this is an English occupational surname but one with French origins. It derives from the pre 10th century word laz itself from the original Latin laqueus, meaning a cord or thread, and …   Surnames reference

  • lacer — la̱cer, ...ra, ...rum [aus lat. lacer = zerfetzt, zerrissen]: zerrissen; z. B. in der Fügung ↑Foramen lacerum …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • Lacer — plėštasis statusas T sritis gyvūnų anatomija, gyvūnų morfologija atitikmenys: lot. Lacer ryšiai: platesnis terminas – pagrindiniai terminai …   Veterinarinės anatomijos, histologijos ir embriologijos terminai

  • lacer — vt. , attacher // fermer lacer avec des lacets, (des chaussures) : dlètâ (Saxel), glètâ (Morzine), grètalyî / grotalyî (Albanais), gretalyé (Arvillard, St Pierre Alb.), glyatèlâ (Albertville), R. => Quille ; atashî (sou solâr) <attacher… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • lacer — noun see lace I …   New Collegiate Dictionary